Permanence du collectif Exploités Énervés

Exploités Énervés – Un collectif sur Alès et les Cévennes.

Des problèmes avec votre patron, votre propriétaire, la CAF, Pôle emploi…?

Que ce soit pour obtenir des informations et des conseils ou pour trouver des moyens plus offensifs de se défendre, n’hésitez pas à venir nous rencontrer !

En galère pour comprendre ou écrire un courrier ?

On peut vous aider à la lecture et à la rédaction de courriers privés, administratifs,professionnels, de formulaires, etc.

 

Il y a également une permanence a la Grand Combe sur le marché du samedi,
dans la rue Pasteur, en face du Grand café glacier :

  • Tous les 3e samedis du mois de 10h a 12h

 

https://exploitesenerves.noblogs.org
exploitesenerves@riseup.net

Atelier d’écriture

 

 

 

 

 

 

 

De 18h a 22h

Au programme : prendre son pied grâce à ses doigts puis prendre son pied grâce à ses doigts puis surtout… prendre son pied grâce à ses doigts.

Donc avis aux tripoteurs de stylo en tous genres et à tous ceux qui ne se savent pas encore atteint de ce mal très très étrange, amateurs ou confirmés, hésitants ou déchainés un samedi par mois à la Rétive tu peux venir gratter.

Et tout ça dans une atmosphère sympathique voir très sympathique. On partage nos mots mais aussi notre appétit pour les bonnes choses de la vie comme les tartes salées, les salades agrémentées, les gâteaux chocolatés, les gâteaux …les gâteaux.

Donc en plus de ton stylo et de ta fougue naturelle pour les mots, si tu pouvais penser à ramener un petit truc à grailler et à partager, nous serions proche du bonheur, je crois.

Réunion mensuelle de la Rétive

Tous les avant-derniers dimanches du mois, la Rétive s’organise et concocte son programme !

Bienvenue à toutes les personnes qui souhaitent participer au fonctionnement du local, proposer une activité, une initiative, …

Permanence du collectif Exploités Énervés

Exploités Énervés – Un collectif sur Alès et les Cévennes.

Des problèmes avec votre patron, votre propriétaire, la CAF, Pôle emploi…?

Que ce soit pour obtenir des informations et des conseils ou pour trouver des moyens plus offensifs de se défendre, n’hésitez pas à venir nous rencontrer !

En galère pour comprendre ou écrire un courrier ?

On peut vous aider à la lecture et à la rédaction de courriers privés, administratifs,professionnels, de formulaires, etc.

 

Il y a également une permanence a la Grand Combe sur le marché du samedi,
dans la rue Pasteur, en face du Grand café glacier :

  • Tous les 3e samedis du mois de 10h a 12h

 

https://exploitesenerves.noblogs.org
exploitesenerves@riseup.net

Cantine sans frontières

Repas préparés et organisés par des personnes sans-papiers.
L’intégralité des bénéfices récoltés leur revient.
Les cantines sont à prix libre. Tous les derniers samedis du mois à partir de 12h30.

Concert/Soirée de soutien a la lutte de Bure

Soirée de soutien (19h soupe – 20h concert)

Concert en soutien a la lutte de Bure
Alice Maurice (accordéon, chant et autres surprises)

L’industrie nucléaire ne sait que faire de ses déchets. Après les avoir immergés au large des côtes, elle projette de les enterrer.
En 1999, le projet Cigéo prévoit d’installer à Bure un site d’enfouissement pour les déchets à longue durée de vie. Dans le village, la résistance s’organise depuis plus de vingt ans.
En juin 2016, l’occupation du bois Lejuc renforce la mobilisation locale en bloquant le chantier.
En février 2018, 500 gendarmes évacuent la zone, mais les cabanes dans les arbres sont remontées de nuit, et la résistance ne faiblit pas.
Cette lutte mêle cabanes et barricades face aux gendarmes et aux vigiles de l’Andra, manifestations d’opposants au projet, sur place et à travers la France, batailles judiciaires…
Le concert organisé ce soir est destiné à la soutenir; les sous apportés par la soirée seront reversés au collectif «Stop Bure » (http://burestop.free.fr/spip/).

Ciné-club – My beautiful laundrette de Stephen Frears

(19h auberge espagnole, 20h30 proj.)
My Beautiful laundrette Stephen Frears, 1985, 97 min.

 

Neveu d’un riche immigré pakistanais installé dans la banlieue de Londres,Omar se voit confier la gérance d’une vieille laverie automatique par son oncle. Pour la remettre à neuf, il demande l’aide de Johnny, un ancien camarade de lycée, qui devient son amant. Mais la bande à Johnny ne peut admettre qu’il travaille pour un homme de couleur…

Une laverie automatique, microcosme où se cristallisent les antagonismes de la société anglaise dans les années Thatcher..

Débat : Le Nationalisme en Grèce et en Macédoine

Lorsque la république de Macédoine proclame son indépendance en 1991, la Grèce s’oppose au nom du nouvel État, à son drapeau et à des passages de la Constitution qui pouvaient impliquer une ingérence dans les affaires grecques.

Cependant, depuis des accords signés en 1995 entre les deux pays, le conflit autour du nom, le seul non résolu, n’occupait qu’une place mineure dans les relations des deux pays, qui ont des liens économiques importants.

En juin 2018, l’annonce d’un nouvel accord relance la question du nom de l’État macédonien, occasion pour les nationalistes de renforcer leur discours et leur présence dans la rue.

Deux camarades grecs de passage en France nous parleront de la résurgence du nationalisme en Grèce et en Macédoine et des réponses du mouvement anarchiste à ce phénomène.

Collectif Exploités-Énervés – réunion

 

Un collectif de travailleurs, chômeurs et précaires.

Un collectif de lutte de classe et de solidarité !

Les réunions : le 2e vendredi du mois à 19 h

Pour lutter ensemble contre l’exploitation : diffuser des infos et des critiques par des tracts, des brochures, des affiches, etc. ; mener ensemble des réflexions pour mieux comprendre et combattre le système capitaliste ; participer aux luttes sociales dans une logique de solidarité de classe.

Cette soirée s’accompagnera de ce que nous aurons amené à grignoter.

Présentation du collectif :

Gouvernement après gouvernement, réforme après réforme, nos conditions de vie deviennent plus dures. Difficile de payer ses factures à la fin du mois. Difficile de s’opposer aux patrons qui nous exploitent, à l’augmentation de la productivité pendant que les salaires stagnent ou baissent. Difficile de se défendre quand la CAF nous traque, quand Pôle emploi nous coupe les vivres… La liste des galères auxquelles on se heurte est longue et ne cesse de s’allonger.

Alors, entre RSAstes, travailleurs, chômeurs…, on a décidé de ne plus subir tout ça en silence. On s’est organisés pour se défendre en créant, il y a huit ans, le collectif Exploités-Énervés. Aujourd’hui, ce collectif existe encore, pour l’entraide mais aussi, quand c’est possible, pour reprendre l’offensive face au système capitaliste.

Regroupons-nous et organisons-nous, que ce soit pour débloquer une situation individuelle (menace d’expulsion, RSA coupé, patron qui refuse de payer des heures…) ou pour mener des luttes de plus grande ampleur par la diffusion d’informations autonomes, par la grève, les manifestations, les occupations, le sabotage, et pour prendre part à un mouvement social, comme celui contre la loi Travail, en 2016.

Exploités et énervés, montrons-nous solidaires pour remettre en question l’ensemble de la société de classes, et participer aux luttes sociales, premiers pas pour aller vers une autre société, débarrassée de l’exploitation, de l’État et de toute oppression.

https://exploitesenerves.noblogs.org
exploitesenerves@riseup.net

Atelier d’écriture

 

 

 

 

 

 

 

De 18h a 22h

Au programme : prendre son pied grâce à ses doigts puis prendre son pied grâce à ses doigts puis surtout… prendre son pied grâce à ses doigts.

Donc avis aux tripoteurs de stylo en tous genres et à tous ceux qui ne se savent pas encore atteint de ce mal très très étrange, amateurs ou confirmés, hésitants ou déchainés un samedi par mois à la Rétive tu peux venir gratter.

Et tout ça dans une atmosphère sympathique voir très sympathique. On partage nos mots mais aussi notre appétit pour les bonnes choses de la vie comme les tartes salées, les salades agrémentées, les gâteaux chocolatés, les gâteaux …les gâteaux.

Donc en plus de ton stylo et de ta fougue naturelle pour les mots, si tu pouvais penser à ramener un petit truc à grailler et à partager, nous serions proche du bonheur, je crois.

Cantine de la Rétive : Voyage en Russie

 

 

 

 

 

 

Un dimanche par mois nos cordons rouge et noir vous invitent à partager un repas à prix libre. La cantine est destinée à soutenir les finances de la Rétive.

N’ ayant ni mécène, ni subvention, tant qu’ il y aura de l’ argent… il en faudra pour la Rétive !

(Pas d’alcool prévu. Chacun ramène sa boisson à partager).

Groupe de lecture : « C’est quoi les classes sociales ? »

-Gilles Dauvé, « Le travail : l’enjeu des 7 erreurs », 12 p.  Le travail : l’enjeu des 7 erreurs

-Karl Marx, Le capital, Livre III, section 7, chapitre VIII : « Les revenus et leurs sources », Éditions Gallimard, 1968 (coll. Folio essais), pp. 1987-2050.

http://inventin.lautre.net/livres/MARX-Le-Capital-Livre-3.pdf (pp. 737-797).

Nous avons décidé cette année d’aborder la question des classes sociales. Dans une perspective révolutionnaire, les classes sociales divisent les sociétés et sont le moteur de l’histoire.

Pourtant, nous avons du mal à les définir. Les analyses des classes qui datent souvent du XIXe siècle sont-elles toujours pertinentes ? L’auto-entrepreunariat, l’uberisation, les classes moyennes… remettent-ils en cause la lutte de classes et l’existence du prolétariat ?

Nous tenterons par différentes approches, historique, sociale et économique de mieux comprendre le rapport capital/travail dans l’histoire et aujourd’hui.

On poursuivra la lecture du texte de Gilles Dauvé, « Le travail : l’enjeu des 7 erreurs » qui replace la question du rapport capital/travail au cœur de l’analyse du monde actuel. Puis, nous commencerons un chapitre du Capital de Marx qui traite particulièrement des classes sociales.

Nous lirons comme à notre habitude à haute voix le texte et le commenterons. Nous en profiterons aussi pour partager ce que nous aurons amené à manger.

Réunion mensuelle de la Rétive

Tous les avant-derniers dimanches du mois, la Rétive s’organise et concocte son programme !

Bienvenue à toutes les personnes qui souhaitent participer au fonctionnement du local, proposer une activité, une initiative, …

Ciné-club – Nationale 7 de Jean-Pierre Sinapi

(19h auberge espagnole, 20h30 proj.)
Nationale 7 Jean-Pierre Sinapi, 2000, 90 min.

Jeune éducatrice spécialisée, Julie vient d’être engagée dans un foyer pour handicapés moteurs. On s’empresse de lui confier René, myopathe acariâtre et irascible.

Contre toute attente, Julie parvient à s’imposer auprès de René, dont elle finit par percer le secret : il voudrait faire l’amour avec une femme avant d’être définitivement rattrapé par sa maladie évolutive…

Touchée par sa détresse, Julie décide de partir à la recherche d’une prostituée, le long de la nationale 7…

Inspiré de faits réels, Nationale 7 est tout simplement une ode à la vie, un concentré de bonheur.

Cantine sans frontières

Repas préparés et organisés par des personnes sans-papiers.
L’intégralité des bénéfices récoltés leur revient.
Les cantines sont à prix libre. Tous les derniers samedis du mois à partir de 12h30.