Loi travail, accord Unedic... La Rétive, un outil pour les luttes...

La mobilisation contre la loi travail, et l’écrasement de tous,se poursuit à Alès et partout en France depuis le 9 mars. Dans cette perspective, et comme le mois dernier, la Rétive reste un outil que nous souhaitons mettre à disposition des luttes. Partie prenante de la dynamique en cours, nous garderons une souplesse dans le programme du local pour le mois de mai. Les activités prévues ci-dessous sont donc fixées mais elles pourront être annulées en fonction des nécessités du mouvement, de la lutte : réunions, assemblées, cantines de solidarité, ateliers tracts, crèches collectives etc...Nous informerons des éventuels changements de programme sur le blog, partout où nous publions les infos concernant la Rétive par internet et sur le panneau d’affichage mural de la Rétive. Nous serons dans la rue aussi et à l’écoute des besoins, demandes et propositions qui s’exprimeront dans les actions collectives. Bref, la Rétive est un outil pour les luttes, et ses activités pourront aussi se décider au jour le jour selon l’évolution du mouvement en cours... Les cours de français resteront assurés aux horaires habituels.

Pour suivre les infos sur le mouvement :

Un texte d'analyse :

Le travail ne fera pas sa loi

Nos vies avant leurs profits

Réunion mensuelle

Tous les avant-derniers dimanches du mois, lors de réunions ouvertes à tous, la Rétive concocte son programme ! Bienvenue à toutes les personnes qui souhaitent participer au fonctionnement du local, proposer une activité, une initiative, …

Permanence du collectif Exploités Énervés

Exploités Énervés – Un collectif sur Alès et les Cévennes.

Exploités‐énervés c’est un collectif qui rassemble des chômeurs, des travailleurs, des précaires, des RSAstes et autres allocataires. Il vise à lutter contre les radiations, les contrôles, les expulsions, l’exploitation, les incessantes difficultés que les administrations, les patrons, les propriétaires nous causent. Quelle que soit notre situation, l’État cherche à nous maintenir dans l’isolement et le cas par cas. Dans le bassin d’Alès comme ailleurs, nous avons besoin de nous rencontrer, d’échanger des infos sur les possibilités de débrouille, de construire un rapport de force collectif, bref de lutter… ainsi nous nous réunissons tous les deuxièmes vendredis du mois lors de permanences ouvertes à toutes et tous.

Voir le site : http://exploitesenerves.noblogs.org